Soleil

Le Soleil est une étoile ordinaire de type G2 parmi les quelques centaines de milliards d'étoiles que compte notre Galaxie la voie lactée et qui possède un système solaire dont une d'entre elle est la terre notre planète.

Avec un diamètre de 1,392 millions de kilomètres (soit 110 fois celui de la Terre) et une masse de 1,9891x1030 kg et pourtant notre étoile n'est pas particulierement grosse, certaines étoiles ont plus de 10 fois la masse du Soleil. Toutefois le Soleil est de loin l'astre le plus lourd de notre système solaire puisque il représente à lui seul 99.8% de ça masse totale. Le Soleil est actuellement constitué de 73.46% d'hydrogène et 24.85% d'hélium. On trouve également 0.77% d'oxygène, 0.29% de carbonne, 0.16% de fer 0.12% de néon, 0.09% d'azote, 0.07% de silicium, 0.05% de magnésium, 0.04% de soufre. Le tout en masse, en nombre d'atomes il y a 92,1% d'hydrogène et 7,8% d'hélium.

Les conditions de température et de pression au centre du Soleil sont extrêmes : il y règne une température de 15 millions de degrés et la pression est de 250 milliards d'atmosphères. Les gaz y sont compressés à une densité équivalente à 150 fois celle de l'eau. Cette pression extrême fait que les atomes d'hydrogène fusionnent pour former des atomes d'hélium (fusion nucléaire). Chaque seconde au coeur du Soleil, environ 700 millions de tonnes d'hydrogène sont converties en 695 millions de tonnes d'hélium et 5 millions de tonnes d'énergie : 386 milliards de milliards de mégawatts.

Juste au dessus du noyau ce trouve la zone radiative, à une température de 2 à 7 millions de degrés. Cette chaleur est transmise à la zone convective par l'intermédiaire d'une couche appelé tachocline. C'est cette couche convective où la température diminue de 2 millions de degrés à 6000°K.

La surface visible du Soleil est la photosphère, Qui à une température de 5000°K. On remarque que la surface est constituée de bulles d'environ 1000km de diamètre et qui apparaissent et éclatent en 10 à 15 minutes en moyenne. Les taches solaires sont des régions froides de la photosphère à seulement 3500°K, elles sont noires comparées aux régions environnantes plus chaudes. Leur taille peut atteindre 50 000 kilomètres de diamètre et sont présente aux endroits on le champ magnétique sort et rentre du Soleil ce qui explique la variation du nombre de tache selon le champ magnétique qui varie selon un cycle de 11 ans.

la couronne et s'étend à des millions de kilomètres dans l'espace. On ne peut l'observer qu'à l'occasion d'une éclipse on avec un coronographe car la lumière qu'elle émet est très faible. Elle est très peu dense et formée de matière fortement ionisé. La température de la couronne est de 20 000 °K pour la partie la plus proche de la photosphère et dépasse le million de degrés pour les régions extérieures.

Le vent solaire est un flot de particules chargées, principalement des électrons et des protons, qui se propage à travers le système solaire à la vitesse de 450 km/s. Le vent solaire et des particules de niveau énergétique plus élevé éjectées par des éruptions solaires peuvent avoir des conséquences importantes sur la Terre, allant des surtensions dans les lignes électriques jusqu'aux magnifiques aurores boréales. Il est aussi responsable de la queue des comètes, qui est donc toujours dirigée à l'opposé du Soleil, et a des effets mesurables sur les trajectoires des vaisseaux spatiaux. Un projet de vaisseau propulsé uniquement par le vent solaire a déjà été envisagé mais il faudrait une voile très légère et de plusieurs kilomètres carrés pour obtenir une poussée significative.

Le Soleil est âgé d'environ 4,5 milliards d'années. Depuis sa naissance, il a consommé à peu près la moitié de son hydrogène en le transformant en hélium par réaction de fusion nucléaire. Il va brûler le reste de son hydrogène pendant encore au moins 5 milliards d'années tout en doublant progressivement sa luminosité. Mais le noyau du Soleil va finir par manquer d'hydrogène, le Soleil deviendra une géante rouge, en combinant l'hélium en carbone puis en oxygène finalement elle deviendra si grosse que sont diamètre dépassera l'orbite de Mars. Toutefois ça masse n'aura pas changé ce qui fait que le Soleil va perdre peut à peu le gaz qui ce trouve à la périphérie et qu'il ne restera plus que le noyau : une naine blanche, entouré de ça nébuleuse annulaire.

Document Astro5000