Astro5000Éphémérides - Octobre 2022

Important : Toutes les heures sont données en temps universel !
Pour le fuseau horaire de la France métropolitaine ajouter 1 heure pour trouver l'heure légale d'hiver et 2 heures pour l'heure d'été.

le ciel de Octobre 2022
Carte du ciel du 15 à 22h vu depuis la France métropolitaine

Indication de visibilité : Non observable Très difficile Difficile Moyen Facile Objet dans des conditions optimales. Cette indication est faite en comparaison avec l'observabilité générale de l'astre, Pluton restera très très faible même si il y a indiqué "conditions optimales". De plus Mercure ce déplace énormément en cours de mois.

Sauf avis contraire lorsque il est écrit "le matin" il s'ajit de la péroide peu avant le lever de Soleil et "le soir" la période peu après son coucher.

Mercure

est à son élongation ouest le 8 avec une séparation d'un peu moins de 18° au Soleil. Cela semble peu mais sa déclinaison très supérieure au Soleil la rend facile à observer depuis l'hémisphère nord. Elle est également observable pour les observateurs situés entre les tropiques. Visible les matins lors des deux premières semaines, idéalement autour du 8. Elle redevient difficile voire inobservable en fin de mois.

Vénus

est en conjonction supérieure le 21. Elle est totalement inobservable ce mois ci.

Lune


Premier quartier
le 03 à 00:13

Pleine lune
le 09 à 20:54

Dernier quartier
le 17 à 17:15

Nouvelle lune
le 25 à 10:48

Mars

est maintenant observable à partir du milieu de nuit. Son diamètre apparent passe de 11,9" à 15,1" en cours de mois. Voir la position des satellites de Mars (l'observation des satellites est très difficile).

Vesta

est dans le sud-est de la constellation du Capricorne. Elle finit sa rétrogradation le 6 pour revenir dans le Verseau le 28. Sa magnitude passe de 6,7 en début de mois à 7,3 à la fin.

Junon

est au centre de la constellation du Verseau où elle termine sa rétrogradation le 23. La magnitude de l'astéroïde passera de 8,3 à 8,9 en cours de mois.

Pallas

est dans la partie nord de la constellation du Grand Chien. Entre le 8 et le 9 elle sera non loin de Sirius (séparation de 39' le 8 vers 16h30 UTC). Au cours du mois la magnitude de Pallas passe de 8,8 à 8,4.

Jupiter

est visible idéalement durant les deux premiers tiers de la nuit.

Saturne

est visible en début de nuit.

Uranus

est visible toute la nuit.

Neptune

est, comme Jupiter, observable lors des deux premiers tiers de la nuit.

Pluton

reste visible en début de nuit une fois le ciel bien sombre.

Satellites de Jupiter

Satellites de jupiter
Io, Europe, Ganymède, Callisto
Satellites affichés tels que vus dans un télescope. L'est est à droite.

Événements

le 05 à 15:51 a l'oeil nu

Conjonction Lune-Saturne. Distance minimale géocentrique de 3° 52' à 18h03 UTC.
  • Depuis la France métropolitaine la conjonction est visible à sa séparation minimale qui sera de 4° 49' à 18h19 UTC (20h19 locale).
  • Depuis le Québec la conjonction se produira sous l'horizon. Observez le soir du 5 environ une heure après le coucher du Soleil. La séparation à 23h30 UTC (19h30 locale) sera de 5° 49'.
  • Depuis les Antilles et la Guyane le phénomène se produit sous l'horizon. Il faut donc attendre le soir environ une heure après le coucher du Soleil pour l'observer. Le 5 à 23h UTC (19h locale aux Antilles Françaises, 20h en Guyane) la séparation sera de 5° 27'.
  • Depuis la Réunion la conjonction sera observable à sa séparation minimale le 5 à 20h30 UTC (le 6 à 0h30 locale). La séparation sera alors de 3° 34'.
  • Depuis la Nouvelle Calédonie ce phénomène se produira sous l'horizon. Il faut l'observer au moment du coucher de la Lune dans la nuit du 5 au 6. Le 5 à 15h30 UTC (le 6 à 2h30 locale) la séparation sera de 3° 57'.

le 08 à 18:11 a l'oeil nu

Conjonction Lune-Jupiter. Distance minimale géocentrique de 1° 50' à 19h49 UTC.
  • Depuis la France métropolitaine ce phénomène sera observable à sa séparation minimale : 2° 43' à 20h23 UTC (22h23 locale).
  • Depuis le Québec le phénomène a lieu sous l'horizon. Observez environ une demi heure à une heure après le coucher du Soleil, le soir du 8. À 23h UTC (19h locale) la séparation sera de 3° 28'.
  • Depuis les Antilles et la Guyane la conjonction aura lieu sous l'horizon. Attendez le soir du 8 vers 23h UTC (19h locale aux Antilles Françaises, 20h en Guyane) pour une séparation de 3° 27'.
  • Depuis la Réunion la conjonction est observable à sa séparation minimale de 1° 28' le 8 à 20h44 UTC (le 9 à 0h44 locale).
  • Depuis la Nouvelle Calédonie la conjonction aura lieu sous l'horizon. Le phénomène sera à observer au coucher de la Lune dans la nuit du 8 au 9. Le 8 à 17h30 UTC (le 9 à 4h30 locale) la séparation sera de 2° 16'.

le 12 à 06:46 a la lunette

Occultation de Uranus par la Lune visible au Groenland, dans une grande partie du Canada (sauf sud de l'Ontario et la plus grande partie du Québec), une moitié nord-ouest des USA et dans les régions polaires nord. L'immersion se fera coté éclairé et l'émersion coté sombre bien que la Lune sera alors presque pleine. Le fait que la Lune soit presque pleine rendra l'émersion presque aussi difficile à observer que l'immersion. Cette observation n'aura rien d'évidant.

Voici une liste de villes dans la zone concernée :
Pays Ville Immersion Émersion
UTC locale visibilité UTC locale visibilité
USA San Francisco le 12 à 4h49 le 11 à 21h49 Visible le 12 à 5h47 le 11 à 22h47 Visible
USA Denver le 12 à 5h07 le 11 à 23h07 Visible le 12 à 5h52 le 11 à 23h52 Visible
Canada Vancouver le 12 à 5h08 le 11 à 22h08 Visible le 12 à 6h11 le 11 à 23h11 Visible
Canada Winnipeg le 12 à 5h29 le 12 à 0h29 Visible le 12 à 6h23 le 12 à 1h23 Visible
USA Anchorage le 12 à 5h31 le 11 à 21h31 Visible le 12 à 6h24 le 11 à 22h24 Visible
USA Minneapolis le 12 à 5h36 le 12 à 0h36 Visible le 12 à 6h05 le 12 à 1h05 Visible
Canada Iqaluit le 12 à 6h17 le 12 à 1h17 Visible le 12 à 7h10 le 12 à 2h10 Visible
Greenland Nuuk le 12 à 6h39 le 12 à 4h39 Visible le 12 à 7h20 le 12 à 5h20 Visible
Islande Reykjavík le 12 à 7h05 le 12 à 7h05 Ciel trop lumineux, Soleil à -8° sous l'horizon. le 12 à 7h37 le 12 à 7h37 Quasi de jour, Soleil à -4° sous l'horizon.

Dans d'autres régions du monde ce phénomène sera observable comme une conjonction dont la distance minimale géocentrique sera de 47' 15" à 6h12 UTC.

  • Depuis la France métropolitaine la conjonction aura lieu de jour. Pour voir quelque chose il faudrait observer le matin du 12 environ une heure et demi à une heure avant le lever du Soleil. À 4h30 UTC (6h30 locale) la séparation sera de 1° 36'.
  • Depuis Montréal, malheureusement, pas d'occultation mais tout de même une conjonction dont la séparation minimale centre à centre sera de 21' 58" le 12 à 6h19 UTC (le 12 à 2h19 locale). Sachant que la Lune aura à ce moment un diamètre apparent de 31' 5" cela fera 6' 26" entre Uranus et le bord de la Lune.
  • Depuis les Antilles Françaises ce phénomène est observable en temps que conjonction le 12 à 5h48 (1h48 locale). La séparation sera de 51' pour la Guadeloupe.
  • Depuis la Guyane la conjonction est visible le 12 à 5h57 (2h57 locale) pour une séparation de 1° 05' (chiffres données pour Cayenne).
  • Depuis la Réunion la conjonction n'est pas visible car de jour et sous l'horizon. Observer avant ou après ne permet pas d'obtenir un angle compatible avec une observation dans un instrument.
  • Depuis la Nouvelle Calédonie le phénomène est, comme pour la Réunion, inobservable.

le 15 à 04:30 a l'oeil nu

Conjonction Lune-Mars. Distance minimale géocentrique de 3° 36' à 03h41 UTC.
  • Depuis la France métropolitaine ce phénomène sera visible à sa séparation minimale. Le 15 à 2h48 UTC (4h48 locale) la séparation sera de 3° 14'.
  • Depuis le Québec la conjonction est visible à sa séparation minimale, le 15 à 1h55 UTC (le 14 à 21h55 locale) la séparation sera de 2° 54'. Visible à 7° de l'horizon est-nord-est.
  • Depuis les Antilles le phénomène aura lieu sous l'horizon sous l'horizon à 1h03. Observez peu après le lever de la Lune : le 15 à 1h50 UTC (le 14 à 21h50 locale) la séparation sera de 3° 15'.
  • Depuis la Guyane la conjonction aura lieu le 15 à 0h45 UTC mais sous l'horizon. Il faut attendre un peu que la Lune se lèves. Le 15 à 1h30 UTC (le 14 à 22h30 locale) la Lune et Mars seront respectivement à 3° et 2,5° de l'horizon (vu de Cayenne). La séparation sera alors de 3° 26'.
  • Depuis la Réunion la conjonction aura lieu de jour et sous l'horizon. Il est toutefois possible de l'observer le matin du 15 une heure avant le lever du Soleil. À 1h UTC (5h locale) la séparation sera de 4° 30'.
  • Depuis la Nouvelle Calédonie la conjonction a lieu sous l'horizon. Il est possible de l'observer peu après le lever de la Lune dans la nuit du 15 au 16. Le 15 à 12h20 UTC (le 15 à 23h20 locale) la séparation sera de 6° 26'.

le 24 à 15:43 pas observable

Conjonction Lune-Mercure. Distance minimale géocentrique de 20' 39" à 16h05 UTC. C'est même une occultation qui aurait pu être visible depuis certains endroits en Amérique et dans une petite partie de l'ouest de l'Afrique. Toutefois l'élongation solaire n'est que de 10°, le phénomène n'est donc pas observable.

le 25 à 11:00 a l'oeil nu

Éclipse partielle de Soleil visible dans une grande partie de Europe (hors sud et est de l'Espagne ainsi qu'au Portugal), nord-est de l'Afrique, ouest de la Russie, Asie du sud-ouest.

Concernant la France métropolitaine et la Belgique le maximum de l'éclipse sera atteinte aux environs de 10h UTC (12h locale) et un peu plus tard, environ 10h12 UTC (12h12 locale) en Suisse ou le sud-est de la France. La fraction éclairée du Soleil en France ne sera que faible : entre 10% et 30%. Le maximum est situé dans le centre de la Russie avec 86%.

Détails site de la NASA

Attention ! L'observation du Soleil nécessite l'usage d'un filtre adapté placé devant l'objectif des instruments et dans le cas d'une observation à l'œil nu une protection spéciale. Une observation sans protection adaptée peut entraîner une perte irréversible de la vue.

le 25 à 12:04 pas observable

Conjonction Lune-Vénus. Distance minimale géocentrique de 11' à 12h04 UTC. Avec une telle séparation le phénomène est une occultation depuis certains lieux (Antilles, une partie de l'Afrique). Toutefois l'élongation solaire est inférieur à 1°. Ceci rend totalement impossible l'observation du phénomène.