Éphémérides - Novembre 2019

Important : Toutes les heures sont données en temps universel !
Pour le fuseau horaire de la France métropolitaine ajouter 1 heure pour trouver l'heure légale d'hiver et 2 heures pour l'heure d'été.

le ciel de Novembre 2019
Carte du ciel du 15 à 22h vu depuis la France métropolitaine

Indication de visibilité : Non observable Très difficile Difficile Moyen Facile Objet dans des conditions optimales. Cette indication est faite en comparaison avec l'observabilité générale de l'astre, Pluton restera très très faible même si il y a indiqué "conditions optimales". De plus Mercure ce déplace énormément en cours de mois.

Sauf avis contraire lorsque il est écrit "le matin" il s'ajit de la péroide peu avant le lever de Soleil et "le soir" la période peu après son coucher.

Mercure

est visible le matin en toute fin de mois depuis l'hémisphère nord. Le 11, Mercure passera devant le Soleil (transit).

Vénus

commence a être visible le soir mais trop basse sur l'horizon pour les observateurs situés dans l'hémisphère nord. Depuis l'hémisphère sud et tropiques elle est bien mieux visible.

Lune


Premier quartier
le 04 à 10:23

Pleine lune
le 12 à 13:34

Dernier quartier
le 19 à 21:10

Nouvelle lune
le 26 à 15:05

Mars

redevient visible le matin mais son diamètre apparent reste inférieur à 4" ce qui rend toute observation inintéressante.

Jupiter

peut être vue en début de mois le soir mais se couche maintenant bien trop tôt pour pouvoir être observée correctement.

Saturne

reste visible le soir mais elle se couche de plus en plus tôt et les observations sont de plus en plus délicates.

Uranus

est observable durant la plus grande partie de la nuit.

Neptune

est observable en première moitié de nuit.

Pluton

n'est pas observable.

Satellites de Jupiter

Satellites de jupiter
Io, Europe, Ganymède, Callisto
Satellites affichés tels que vus dans un télescope. L'Est est à droite.

Événements

le 02 à 07:20 a l'oeil nu

Occultation de Saturne par la Lune. Observable dans une partie sud-ouest de l'Océan Pacifique (dont Nouvelle Zélande), sud de la Tasmanie puis dans l'Océan Indien (dont Kerguelen mais ni La Réunion ni l'île Maurice). Le phénomène est également observable dans une bonne partie de l'Antarctique. Détails sur le site de la marine américaine. Mis à part dans le cas de la nouvelle Zélande et régions situés encore plus à l'est le phénomène se produira au moins en partie de jour. Il faudra alors une lunette astronomique pour suivre le phénomène.

le 02 à 17:32 pas observable

Occultation de Pluton par la Lune. Théoriquement visible depuis le sud de l'Afrique et de l'Amérique du Sud (voir carte de la marine des USA). Totalement inobservable en raison de la différence de magnitude bien trop importante.

le 11 à 15:19 a la lunette

Transit de Mercure devant le Soleil. Le phénomène aura lieu de 12h35 à 18h04 UTC, heures données pour le centre de la Terre mais valables partout à une minute près.
Le phénomène est observable partout où il fait jour sur la durée du phénomène. Pour l'observer une lunette astronomique est nécessaire. Attention ! comme toute observation du Soleil l'instrument doit être doté d'un filtre adéquat. Une observation sans protection adaptée entraînerait une perte irréversible de la vue !
  • Le transit de Mercure est visible en totalité en Amérique du Sud, dans une bonne partie de l'Amérique centrale dont Caraïbes ainsi que dans l'est de l'Amérique du Nord. Le phénomène sera aussi entièrement visible à l'extrémité ouest de l'Afrique et à la pointe sud du Groenland.
  • Le phénomène sera partiellement visible le matin dans le reste des États-Unis, Hawaï mais seulement une partie sud-est de l'Alaska ainsi que dans la quasi totalité du Canada (hors régions polaires) et dans une très grande partie de l'océan pacifique dont Nouvelle Zélande. Dans toutes ces zones le Soleil se lèvera avec Mercure déjà présente sur le disque solaire.
  • Le phénomène sera partiellement visible le soir dans la totalité de l'Europe dont une partie de la Russie ainsi que dans l'intégralité de l'Afrique et au proche orient jusqu'à l'Iran. Il sera aussi visible dans une partie plus importante du Groenland et dans une bonne part de l'Océan Indien dont La Réunion. Dans toutes ces zones le Soleil se couchera alors que Mercure est encore sur le disque solaire.
Le prochain transit de Mercure aura lieu le 13 novembre 2032.

le 24 à 14:00 aux jumelles

Conjonction Vénus-Jupiter. Distance minimale géocentrique de 1° 24' à 12:30 TU. Difficile à voir pour les observateurs situés dans l'hémisphère nord. Observez environ 1h après le coucher du Soleil et compter sur une hauteur d'environ 5°. L'horizon devra donc être absolument dégagé vers le sud-ouest. Pour les observateurs situés dans l'hémisphère sud et entre les tropiques la hauteur dans le ciel sera plus haute donc le phénomène sera plus facile à observer.

le 28 à 10:49 a l'oeil nu

Occultation de Jupiter par la Lune. Observable dans une bonne partie de la Russie, l'ouest de la Chine, une partie de l'Inde, l'est et le nord de l'Afrique et dans toute l'Europe (hors régions les plus au nord, Écosse et Irlande). Détails sur le site de la marine américaine. Le phénomène se produit toutefois extrêmement près du Soleil (élongation ~ 23°) et se produit donc de jour mis à part dans une bande dans l'ouest de la zone concernée. De plus son observation de jour est rendue délicate et dangereuse par la présence très proche de l'astre du jour. En effet le pointage accidentel du Soleil entraînerait immédiatement une lésion irréversible de la rétine de l'observateur et donc une perte de la vue.

le 29 à 21:02 a la lunette

Occultation de Saturne par la Lune. Observable en Antarctique. Détails sur le site de la marine américaine. Le phénomène se produit durant l'été austral donc de jour. L'élongation de 40° permet d'observer le phénomène avec un risque de pointage accidentel du Soleil réduit.

le 30 à 03:46 pas observable

Occultation de Pluton par la Lune. Théoriquement visible depuis une partie de l'Antarctique, une partie sud-ouest de l'Océan Pacifique, le sud de la Nouvelle Zélande, en Tasmanie, le sud-est de l'Océan Indien (voir carte de la marine des USA). Totalement inobservable en raison de la différence de magnitude bien trop importante.

Document Astro5000