L'éclipse de Lune du 16 juillet 2019

Les éclipses de Lune en général

Durant une éclipse de Lune, le Soleil, la Terre et la Lune sont alignés. Une éclipse de Lune se produit au moment où la lune passe dans l'ombre de la Terre. Elle n'est alors plus éclairée directement par le Soleil. Il reste toutefois une lumière rouge due à la réfraction de la lumière dans l'atmosphère de notre planète.

Il existe plusieurs types d'éclipse de Lune :
  • L'éclipse totale se produit lorsque la Lune entre entièrement dans l'ombre de la Terre.
  • L'éclipse partielle se produit lorsque la Lune entre partiellement dans l'ombre de la Terre. C'est ce type d'éclipse qui aura lieu le 16 juillet.
  • L'éclipse par pénombre se produit lorsque la Lune est dans la pénombre de la Terre. Ce type d'éclipse est plus délicat à observer.

L'éclipse du 16 juillet 2019

Une éclipse de Lune se produira le 16 juillet 2019 au soir. Il s'agira d'une éclipse partielle. La Lune ne passera pas entièrement dans l'ombre de la Terre mais seulement sur le bord. Elle n'apparaîtra donc pas totalement rouge comme c'est le cas des éclipses totales. Son observation est toutefois très intéressante. Avant et après la phase partielle il y a une phase de pénombre dans laquelle la Terre masque partiellement les rayons du Soleil vu de la Lune. Durant cette phase la Lune apparaît plus terne que lors d'une pleine Lune banale et l'un de ses bords est plus sombre que l'autre (le coté vers lequel l'éclipse est plus marquée).

En Europe elle sera visible au lever de la Lune alors que l'éclipse sera à la fin de la phase pénombre (cas majoritaire en France, Espagne, Portugal, Belgique et pays situés à l'est). Dans le cas du Royaume-Uni, d'une partie de la Bretagne et de la Galice la phase partielle sera déjà commencée lorsque la Lune se lève. Elle ne sera pas visible au Québec. Les observateurs dans les Antilles et en Guyane pourront voir l'éclipse alors qu'elle est déjà à son maximum. Dans l'océan indien (dont La Réunion) l'éclipse sera entièrement visible en pleine nuit.

Voici une simulation de l'événement vu depuis Paris (valable approximativement pour la France entière, Belgique, Luxembourg) :

L'aplatissement de la Lune visible sur la première image est dûe à la proximité de l'horizon, l'atmosphère terrestre cause une diffraction qui déforme l'image de la Lune.

Comment observer ?

Contrairement à une éclipse de Soleil l'observation d'une éclipse de Lune ne présente aucun danger et peut être réalisée directement à l'oeil nu ou avec des jumelles, une lunette ou un télescope. Il n'y a pas besoin de filtre même si dans le cas de l'observation dans un instrument de grande taille la Lune peut être très lumineuse et éblouissante. Dans ce cas vous pouvez observer avec un filtre neutre mais cela gène souvent la perception des couleurs.

Pour une observation aisée vous pouvez utiliser une simple paire de jumelles si possible sur trépied pour éviter les tremblements. Un petit télescope avec un faible grossissement donnera également de très bons résultats. Regardez particulièrement la limite entre l'ombre et la pénombre. On peut parfois y voir des couleurs presque gris-bleutées.

Document Astro5000