Evénement - Transit de Mercure du 9 mai 2016

Alignement ?

La période synodique d'une planète est la période à laquelle les positions relatifs entre le Soleil, la Terre et la planète reviennent au même endroit. Dans le cas de Mercure cette période est de 116 jours.

Durant cette période il y a deux moments où ses astres sont alignés : la conjonction inférieure et la conjonction supérieure.

Pour la conjonction supérieure la planète passe derrière le Soleil ce qui n'est pas observable à moins d'utiliser un coronographe.

À la conjonction inférieure par contre la planète passe entre la Terre et le Soleil, c'est à cet occasion que l'on peut observer un transit de la planète en question. Ceci ne fonctionne bien entendu qu'avec les planètes plus proches du Soleil, pour les planètes plus éloignées la conjonction inférieure n'existe pas et la planète passe à l'opposé du Soleil ce qui s'appelle une opposition.

Mais il y a un dernier problème : en effet pour avoir un transit devant le Soleil on ne peux ce satisfaire d'un alignement approximatif, les conjonction inférieures et supérieures ne montrent un bel alignement que lorsque l'on regarde le système solaire depuis le haut (ou le bas) en réalité les orbites des planètes sont toutes inclinées différemment.

C'est particulièrement vrai pour Mercure dont l'orbite est inclinée de 7° par rapport à l'orbite de la Terre. En général, vu depuis la Terre, la planète passe donc au dessus ou en dessous du Soleil sans passer devant.

Pour que la planète passe devant il faut en plus que les planètes soit situés suffisamment proches de la droite d'intersection entre les plans des deux orbites. Cette intersection est appelée ligne des n½uds et il y en a deux, dans le cas de Mercure les passages aux n½uds se font en mai et en novembre.


Positions des planètes lors du transit telles qu'elles serait vues depuis l'extérieur du système solaire. Remarquez que l'orbite de Mercure est très inclinée.

Phénomène rare ?

Sans être aussi rare que les transits de Vénus (2 tous les un peu plus d'un siècle), les transits de Mercure ne sont pas des phénomènes fréquents avec environ 13 à 14 par siècle.

Voici une liste des transits de Mercure au XXIe siècle :

DateVisibilité en France métropolitaine
7 mai 2003Visible, début très bas
8 novembre 2006Non observable
9 mai 2016Visible, le sud-est ne verra pas la fin
11 novembre 2019Visible sauf la fin
13 novembre 2032Visible sauf le début
7 novembre 2039Visible, début très bas
7 mai 2049Visible et haut
9 novembre 2052Non observable
10 mai 2062Uniquement le tout début, bas
11 novembre 2065Non observable
14 novembre 2078Visible, le sud-est ne verra pas la fin
7 novembre 2085Visible, bas à la fin
8 mai 2095Seulement le début
10 novembre 2098La seconde moitié

À quel heure ?
Les moments clés du transit sont :
  • Le 1er contact : lorsque le disque de Mercure atteint le disque du Soleil. À partir de là on commence à distinguer quelque chose apparaître sur un bord du Soleil.
  • Le 2e contact : lorsque le disque de Mercure est entièrement sur le Soleil.
  • La distance minimum au centre du Soleil.
  • Le 3e contact : lorsque le disque de Mercure touche le bord du Soleil mais cette fois dans le sens de la sortie.
  • Le 4e (ou dernier) contact : lorsque le disque de Mercure à totalement quitté le disque solaire.
Lieu 1er contact 2e contact Dist. min 3e contact 4e contact Coucher du Soleil
Paris 11:12:22 UTC 11:15:33 UTC 14:56:17 UTC 18:37:20 UTC 18:40:32 UTC 19:18 UTC
Marseille 11:12:20 UTC 11:15:31 UTC 14:56:13 UTC 18:37:19 UTC 18:40:31 UTC 18:50 UTC
Bordeaux 11:12:27 UTC 11:15:39 UTC 14:56:20 UTC 18:37:20 UTC 18:40:32 UTC 19:18 UTC
Ajaccio 11:12:16 UTC 11:15:27 UTC 14:56:08 UTC 18:37:20 UTC 18:40:32 UTC 18:33 UTC
La réunion 11:11:12 UTC 11:14:23 UTC 14:56:02 UTC 18:38:49 UTC 18:42:02 UTC 13:51 UTC
Guadeloupe et Martinique 11:13:58 UTC 11:17:10 UTC 14:58:12 UTC 18:38:22 UTC 18:41:33 UTC 22:26 UTC
Bruxelles 11:12:19 UTC 11:15:30 UTC 14:56:16 UTC 18:37:21 UTC 18:40:33 UTC 19:16 UTC
Montréal 11:13:27 UTC 11:16:40 UTC 14:57:50 UTC 18:38:08 UTC 18:41:19 UTC le 10, 00:11 UTC

Important : les heures sont données en UTC, dans le cas de la France métropolitaine ajoutez 2 heures pour obtenir l'heure légale d'été.

Pour observer le transit de Mercure il faut bien sûr que le Soleil soit levé, référez vous à l'indication de la colonne Soleil pour savoir quand il se couche. Sont sur fond rouge les événements qui ce produisent lorsque le soleil est couché et sur fond jaune les événements qui ce produisent à moins de 5° de l'horizon et qui les rend difficile à observer.

Observation et sécurité

L'observation du Soleil est dangereuse. Si des règles de sécurités ne sont pas respectées elle peut rendre aveugle !

Contrairement à l'observation d'une éclipse ou d'un transit de Vénus il n'est pas possible de l'observer avec de simples lunettes dites "spéciales éclipse". Ce n'est pas dangereux mais vous ne verrez rien de particulier en raison de la petitesse de Mercure.

Pour l'observer il faut absolument un instrument d'observation : une lunette ou un télescope. Ce dernier devra impérativement être équipé d'un filtre solaire pleine ouverture adapté. Consultez la page à propos de l'observation du Soleil.

Notez bien que Mercure apparaîtra extrêmement petite et il y a souvent des taches solaires bien plus grandes. Attendez vous à voir un petit point noir sur le Soleil. Pour ceux qui ont vu le transit de Vénus dites vous bien que même si le phénomène est semblable Mercure est beaucoup plus petite et qu'il est possible de passer à coté sans la voir.

Document Astro5000