Evénement - Eclipse annulaire de soleil le 03/10/2005

Les éclipses de soleil
Une éclipse de Soleil se produit au moment on la lune passe entre le Soleil la terre. Durant une éclipse : le soleil, la terre et la lune sont alignés.

Dans le cas d'une éclipse annulaire la lune ne masque pas totalement le Soleil comme une éclipse totale. En effet, en raison de la forme elliptique de son orbite, la distance Terre/Lune n'est pas constant elle varie entre 360 000 km et 406 000 km environ.

En dehors d'une zone de visibilité l'éclipse est partielle, ce sera notamment le cas de France.

La zone de visibilité
L'éclipse est visible annulaire sur une large zone passant par l'Espagne et notamment a Madrid. Le point du globe ou cette phase sera visible le plus longtemps est au Soudan.

La zone de visibilité est disponible sur le site de la SAF

En dehors de cette zone l'éclipse partielle sera visible dans toute l'Europe, en Afrique (sauf une partie de l'Afrique du sud et Namibie), au moyen orient jusqu q'en inde.

Observation et sécurité
Observer l'éclipse de Soleil requiert quelques précautions.

Tout d'abord il faut savoir qu'il ne faut en aucun cas observer le Soleil directement à l'oeil nu et a plus forte raison avec un instrument, allez perdre la vue !

Pour ce qui est de l'observation a l'oeil nu vous devez utiliser des lunettes spécial éclipse (certifiés "CE") en vente au prix de 1 ou 2€.

Pour ce qui est de l'observation au instrument il est indispensable d'avoir un filtre solaire prévu pour l'observation visuelle à l'ouverture (devant le tube). Attention : les filtres vissées derrière l'oculaire (ou devant) risquent d'éclater à cause de la chaleur ! Notez également que le chercheur doit être équipé d'une protection semblable ou être démonté, l'utilisation de capuchons n'est pas suffisant car un oubli aurait des conséquences trop graves.

Il existe également un appareil très pratique qui permet d'avoir une image du Soleil agrandie : le Solarscope le premier modèle coùte 49€ (constructeur, hors frais de port) et son utilisation, un peu délicate, est sans danger.

Dans le cas d'une éclipse totale (et uniquement ce cas), durant la totalité seule la chromosphère et la couronne est visible. La luminosité étant largement moindre leur observation ne pose pas de problème. Attention toutefois, il faut arrêter toute observation AVANT la fin de la totalité (ce qui nécessite une préparation rigoureuse) car le retour à la luminosité normale du Soleil est très rapide et dangereuse. Bien sur durant la phase partielle, ou dans le cas d'une éclipse annulaire, il est impératif d'utiliser un filtre.

Il faut savoir que :

  • Il est inutile d'avoir les lunettes spécial éclipse sur le nez lorsque l'on ne regarde pas le Soleil.
  • Les lunettes spécial éclipse ne peuvent pas être conservées plusieurs mois.
  • L'observation a travers les nuages reste dangereuse.
  • Il ne faut pas utiliser un filtre présentant des trous, pour le vérifier un suffit de le placer devant une lampe (pas trop près) : si il y a des petits points lumineux c'est mauvais, il présente un danger.
  • Comme précisé plus haut vérifiez qu'il faut utiliser un filtre visuel et non photographique car ce dernier laisse passer 10 fois plus de lumière.
  • Ne pas faire de bidouillages style filtre solaire photo + filtre lunaire, car même si ça filtre correctement la lumière visible, les autres longueurs d'ondes lumineuses (IR et UV notamment) peuvent ne pas être correctement filtrés.
  • Préférez les lunette avec un filtre polymère (filtre noir). Ça ne change rien à la sécurité mais l'image est plus nette par rapport au mylar.

Note
Cet article a été fait en prenant en compte les règles de sécurité habituelles d'observation du Soleil et recommandées par les spécialistes.
Il faut savoir que certaines choses ne sont peut être pas encore découverts actuellement, a une certaine époque on recommandait par exemple les verres fumées qui laissait passer une grande partie de rayons nocifs

Document Astro5000