Evénement - Supernova dans NGC 7479 !

La supernova

Une supernova vient d'exploser dans la galaxie NGC 7479, dans la constellation de Pégase, actuellement observable.

La galaxie photographiée le 25/09/2009, on ne voit pas la supernova mais un détail de la galaxie se trouvant presque au même endroit, visible aussi sur des images datant de 2003. Le 15/10/2009, quelques jours après l'apparition de la supernova.

Ces images ont été réalisées par Gilles MEIER.

Voici également l'image de la découverte, la supernova est indiquée par la flèche, l'étoile "1" est un repère.

Observation

La supernova est actuellement d'une magnitude proche de 15.6, elle n'est donc pas observable visuellement dans un instrument de moins de 500mm. Elle est toutefois facilement photographiable pour un amateur.

Quel genre de supernova ?

Il s'agit d'une supernova de type Ib ce qui signifie qu'elle ne contient que peu d'hydrogène et de silicium mais beaucoup d'hélium. On peut en déduire qu'il s'agit de l'explosion d'une étoile massive.

Durant son existence l'étoile consomme l'hydrogène par fusion thermonucléaire pour donner de l'hélium. Lorsque l'hydrogène manque à l'étoile, et si elle est assez massive, c'est l'hélium qui fusionne pour donner du carbone. D'autres éléments font de même : le carbone devient du néon et du magnesium, ces deux éléments deviennent de l'oxygène puis du silicium. Plus on avance dans les éléments plus l'énergie dans le noyau de l'étoile doit être importante pour l'alimenter. Les différents éléments s'accumulent couche par couche dans l'étoile, le plus léger en surface et les plus lourds au centre.

Finalement dans les étoiles massives du fer finit par être formé. Cet élément a une particularité importante : que sa fusion consomme de l'énergie au lieu d'en produire. Une fois que suffisamment de fer est accumulé, l'étoile se retrouve brusquement à court d'énergie. N'ayant plus d'énergie pour contrer la gravité, l'étoile s'effondre sur elle même en quelques secondes alors qu'à ce moment elle est des milliers de fois plus grande que la Terre. L'onde de choc est phénoménale et fait exploser l'étoile. Durant l'explosion les éléments plus lourds que le fer comme par exemple le cuivre, le plomb, l'or apparaissent ce qui explique leur rareté.

La supernova actuellement dans NGC 7479 n'a que peu d'hydrogène ce qui signifie que cet élément qui aurait dû être abondant dans les couches externes de l'étoile a été, dans le passé, soit éjecté de la haute atmosphère à cause d'une forte activité de l'étoile soit arraché par un autre astre, ce qui peut arriver dans le cas d'une étoile double ou multiple.

Document Astro5000