Evénement - Transit de Vénus du 6 juin 2012

Le transit de Venus

Les 5 et 6 juin aura lieu un phénomène astronomique important, Vénus passera entre la Terre et le Soleil apparaissant alors comme un petit disque noir sur le Soleil.

Le phénomène dure 6h40 mais, malheureusement, seul la fin est observable depuis l'Europe au lever du Soleil. Pour le Québec seul le début sera visible au coucher du Soleil.

Veillez à observer à partir d'un endroit où l'horizon est absolument bien dégagé dans la direction du lever (ou du coucher) du Soleil. Il serait dommage de manquer le phénomène pour une raison de mauvaise visibilité.

Photo : le transit de Venus de 2004, vu avec un système de projection. Le grand disque blanc est le Soleil et le disque noir est Vénus. Il est aussi possible que des taches solaire apparaissent. Celles si sont plus floues que Vénus qui, elle, à ces bord nets.

Le Soleil est 115 fois plus gros que Vénus mais sera 3,5 fois plus loin. Vénus recouvrira environ 0,09% du Soleil, il n'y aura donc aucune baisse notable de luminosité comme c'est le cas d'une éclipse de Soleil.

Alignement ?


Position de la Terre, Vénus et le Soleil lors du transit de 2012.

Vénus est en conjonction très régulièrement, deux fois par période synodique qui est de 583,92 jours. Une période synodique est le temps que met une planète pour être à la même position par rapport à la position de la Terre et du Soleil. L'une de ces conjonctions est une conjonction supérieure où Vénus passe au delà du Soleil et n'est où il n'est donc pas possible d'avoir un transit. L'autre est une conjonction inférieure où Vénus passe donc au plus près de la Terre.

Toutefois l'orbite de Vénus est inclinée par rapport à celle de la Terre ce qui fait qu'en règle générale Vénus passe au Nord ou au Sud du Soleil et ne passe pas devant le disque du Soleil. Il faut donc que la conjonction inférieure ce produise au même moment que Vénus passe la ligne des nœuds, cette ligne est celle formée par l'intersection des plans des orbites de la Terre et de Vénus.

Phénomène rare

Les transits de Vénus sont des phénomènes très rares, durant la période actuelle, ils se produisent par paires séparés de 8 ans eux même séparés par 105 ou 122 ans. Voici une liste des transits de Vénus entre 1600 et 2200 :

07/12/1631 Calculé par Kepler mais non observé car non observable en Europe. De plus Venus frôle à peine le bord Nord du Soleil.
04/12/1639 Premier transit observé. Seule l'extrême fin est visible depuis l'Europe, William Crabtree et Jeremiah Horrocks observent le phénomène en Angleterre et calculent le diamètre apparent de Vénus alors surestimé.
06/06/1761 Le phénomène est cette fois largement suivi et passionne les astronomes. Mikhaïl Lomonossov, fondateur de l’université de Moscou, découvre l'atmosphère de Vénus.
03/06/1769 Inobservable en Europe, l'observation du transit de Vénus sera l'une des principales mission du premier voyage de James Cook, son observation en plusieurs endroits permettant de connaître la distance Terre – Vénus et d'en déduire toutes les autres distances du système solaire. La précision sera moins bonne qu'espérée.
09/12/1874 Inobservable en Europe. De nombreuses expéditions sont organisés dans de nombreux lieux. Compte tenu des progrès des horloges, des moyens d'observations et l'apparition de photographies, la précision des mesures est considérablement améliorée et on à désormais une idée précise des dimensions du système solaire.
06/12/1882 Observable en Amérique, elle fut également l'objet d'importantes expéditions.
08/06/2004 Premier transit de l'ère de la médiatisation. Entièrement visible en Europe elle fut observée par des dizaines de milliers d'observateurs. L'intérêt pour la mesure des distances n'existe plus car les observations effectués par radar et par les sondes ont entre temps permis d'obtenir les échèles de distances du système solaire avec plus de précision que peuvent donner l'observation des transits de Vénus. Les astronomes amateurs reliés à Internet ont toutefois effectués des mesures suivant l'ancienne méthode à des fins pédagogiques.
06/06/2012 Transit visible partiellement en Europe.
11/12/2117 Prochains transits de Vénus
08/12/2125

A quel heure ?
Lieu 1er contact 2e contact 3e contact 4e contact Soleil
Géocentrique * le 05 à 22:09:42 TU le 05 à 22:27:30 TU le 06 à 04:31:44 TU le 06 à 04:49:32 TU -
Paris le 05 à 22:03:52 TU le 05 à 22:21:31 TU le 06 à 04:37:41 TU le 06 à 04:55:12 TU Lever à 03:49 TU
Marseille le 05 à 22:04:03 TU le 05 à 22:21:44 TU le 06 à 04:38:00 TU le 06 à 04:55:31 TU Lever à 03:59 TU
Bordeaux le 05 à 22:03:49 TU le 05 à 22:21:29 TU le 06 à 04:37:52 TU le 06 à 04:55:24 TU Lever à 04:17 TU
Ajaccio le 05 à 22:04:13 TU le 05 à 22:21:56 TU le 06 à 04:38:05 TU le 06 à 04:55:36 TU Lever à 03:50 TU
La réunion le 05 à 22:11:38 TU le 05 à 22:29:44 TU le 06 à 04:35:14 TU le 06 à 04:52:50 TU Lever à 02:50 TU
Guadeloupe et Martinique le 05 à 22:04:14 TU le 05 à 22:21:53 TU le 06 à 04:34:07 TU le 06 à 04:52:07 TU Coucher à 22:36 TU
Bruxelles le 05 à 22:03:56 TU le 05 à 22:21:34 TU le 06 à 04:37:36 TU le 06 à 04:55:06 TU Lever à 03:31 TU
Montréal le 05 à 22:03:37 TU le 05 à 22:21:07 TU le 06 à 04:33:59 TU le 06 à 04:51:47 TU Coucher à 00:35 TU

Important : les heures sont données en TU, dans le cas de la France métropolitaine ajoutez 2 heures pour obtenir l'heure légale d'été.

Pour observer le transit de Vénus il faut bien sûr que le Soleil soit levé, référez vous à l'indication de la colonne Soleil pour savoir quand débute ou quand finit l'observation.

* observateur fictif situé au centre le la Terre

Un phénomène qui se déroulera très près de l'horizon

L'azimut du lever du Soleil est donné par de nombreux logiciels ou par le site de l'IMCCE. Un azimut de 0° signifie plein nord et de 90° signifie plein est. Remarquez que le Soleil ne se lève pas plein est mais, en été, vers le nord-est.

Voici les azimuts des levers du Soleil le 6 dans différents endroits :

  • Paris : 52° 54'
  • Marseille : 57° 02'
  • Bordeaux : 56° 00'
  • Ajaccio : 57° 50'
  • La réunion : 65° 57'
  • Bruxelles : 50° 59'

Pour les endroits où le phénomène ce produit au coucher du Soleil voici les azimuts des couchers du Soleil le 5 (270° = plein ouest et 360° = plein nord) :

  • Guadeloupe et Martinique : 293° 49'
  • Montréal : 304° 38'

Observation et sécurité

L'observation du Soleil est dangereuse. Si des règles de sécurités ne sont pas respectées elle peut rendre aveugle !

Le minimum pour observer le phénomène est une paire de lunettes spéciale observation du soleil conforme CE, comme pour l'éclipse de 1999. Toutefois il n'est pas question de ressortir les mêmes paires car le mylar s'abîme chimiquement avec le temps et devient dangereux même s'il n'est pas rayé. Ces lunettes de protection peuvent s'acheter chez des opticiens. Ces lunettes ne sont pas destinées à une observation dans instrument et ne permettent pas d'observer dans des jumelles, lunette ou tout autre instrument d'optique.

Pour une observation approfondie il est plus que conseillé d'utiliser une lunette (impérativement équipée d'un filtre solaire a l'ouverture). Il est fortement déconseillé d'utiliser des filtres qui se mettent derrière l'oculaire (ou devant) car ces derniers peuvent éclater a cause de l'intensité du rayonnement solaire. Il faut également veiller à ce que le filtre ne puisse pas être détaché durant l'observation. N'oubliez pas de rendre impossible l'observation dans la lunette guide, l'enlever est la meilleure solution, il peut aussi également être protégé avec un filtre adapté.

Il y a également un moyen simple pour une observation de qualité : un Solarscope. C'est une petite lunette spéciale pour projeter l'image du soleil sur un écran.

Document à lire (les risques et moyens de protection sont similaires aux éclipses de Soleil et sont valables pour toute observation du Soleil)

Document Astro5000