M42

Type : Nébuleuse brillante

Cordonnées écquatoriales en 1950 :
AD : 05h 32' 49.9"
Dec : -05° 25' 21"

Cordonnées écquatoriales en 2000 :
AD : 05h 35' 17.4"
Dec : -05° 23' 28"

Cordonnées galactiques :
209.01 -19.38

Magnitude : 4.00
Constellation : Orion
Distance : 1 500 a.l.

Cette nébuleuse mérite les qualificatifs les plus élogieux. Elle est bien visible avec des jumelles; vue au grand télescope, elle est très impressionnante et on peut y voir de nombreux détails. Sa splendeur ressort plus spécialement sur des photographies en couleur. Ce fut la première nébuleuse que Henry Draper parvint a photographier en 1880.

La Grande Nébuleuse est un gigantesque complexe de gaz, de poussière interstellaire et de molécules La distance de M 42 est évaluée entre 1300 et 1900 années-lumière, son diamètre serait de 30 années-lumière. Le rayonnement visible de la nébuleuse est dû au rayonnement d'étoiles dans son noyau, plus spécialement au rayonnement ultraviolet des composants très brûlants des étoiles du Trapèze et d’autres étoiles chaudes. Le gaz de la nébuleuse essentiellement l'hydrogène est ionisé par le rayonnement des étoiles, et par recombinaison des atomes ionisés on parvient a un rayonnement dans le domaine de la lumière visible. Les particules de poussière qui reflètent la lumière des étoiles jouent un rôle important dans le rayonnement de M 42. La grande Nébuleuse d'Orion est a juste titre sur-nommée «le berceau des étoiles», sa masse totale permettrait de former environ 10 000 étoiles de la taille de notre Soleil. Le Trapèze est le représentant des plus anciens «descendants» de M 42. Il forme le noyau d'une association en expansion d'étoiles chaudes apparues il y a moins d'un million d'années. La génération plus jeune est composée d'étoiles a l'état le proto-étoile encore plongées dans le nuage de poussières et de gaz qui est leur cocon. On ne peut les détecter qu'en infra-rouge. Leur âge est inférieur a 100 000 ans, elles constituent le noyau du nuage moléculaire d'Orion qui s'étend juste au-delà de M 42.

Le nuage d’Orion
M 42 ne constitue qu'une portion de la région complexe de matière interstellaire, située à 1300 années-lumières de nous et qui occupe la quasi totalité l'Orion. C'est le plus grand nuage sombre de se type connu dans la galaxie. Les observations dans l'infrarouge nous révèle la présence d'un grand nuage moléculaire derrière la partie visible et à coté du trapèze.

Trapèze
Le trapèze est un exemple d'étoiles très jeunes avec "seulement" 100 000 ans environ et on découvre à l'aide du télescope spatial Hubble des dixiènes d'étoiles en formation.
Les étoiles du Trapèze créent une cavité sphérique en expansion car leur rayonnement ultraviolet ionise le gaz et chasse la poussière

Autres noms : NGC 1976, LBN 209.13-19.35, 3C 145, [DGW65] 26, LBN 974, Mills 05+0A, ORI A, ORI NEBULA, ORION A, ORION NEBULA, GREAT ORION NEBULA, NRL 6, PKS 0532-05, PKS 0532-054 [PT56] 6

Document Astro5000