Éphémérides - Janvier 2020

Important : Toutes les heures sont données en temps universel !
Pour le fuseau horaire de la France métropolitaine ajouter 1 heure pour trouver l'heure légale d'hiver et 2 heures pour l'heure d'été.

le ciel de Janvier 2020
Carte du ciel du 15 à 22h vu depuis la France métropolitaine

Indication de visibilité : Non observable Très difficile Difficile Moyen Facile Objet dans des conditions optimales. Cette indication est faite en comparaison avec l'observabilité générale de l'astre, Pluton restera très très faible même si il y a indiqué "conditions optimales". De plus Mercure ce déplace énormément en cours de mois.

Sauf avis contraire lorsque il est écrit "le matin" il s'ajit de la péroide peu avant le lever de Soleil et "le soir" la période peu après son coucher.

Mercure

est en conjonction supérieure le 10 et n'est donc pas visible.

Vénus

est visible sans problème le soir. Elle montrera une phase gibbeuse.

Lune


Premier quartier
le 03 à 04:45

Pleine lune
le 10 à 19:21

Dernier quartier
le 17 à 12:58

Nouvelle lune
le 24 à 21:41

Mars

est visible le matin sans problème mais son diamètre apparent est de 4,3" en début de mois et de 4,8" à la fin ce qui est trop peu pour permettre une observation de la surface.

Vesta

est observable en première moitié de nuit. De magnitude 7,7.

Jupiter

n'est pas visible sauf pour les observateurs entre les tropiques ou dans l'hémisphère sud. Il sera alors possible de la voir en fin de mois le matin.

Saturne

est en conjonction solaire le 13 et n'est donc pas observable. C'est même une occultation de 8h14 à 22h36 TU, phénomène bien sûr totalement inobservable.

Uranus

est observable durant la première moitié de nuit.

Neptune

est observable sans problème en début de nuit. Se couche toutefois de plus en plus tôt.

Pluton

est en conjonction solaire le 13. Elle est ne peut pas être observée ce mois ci.

Satellites de Jupiter

Satellites de jupiter
Io, Europe, Ganymède, Callisto
Satellites affichés tels que vus dans un télescope. L'Est est à droite.

Événements

le 02 à 15:16 pas observable

Conjonction Mercure-Jupiter, distance minimale géocentrique de 1,5° à 15h07 TU. Inobservable en raison de la proximité du Soleil.

le 10 à 19:11 a l'oeil nu

Éclipse de Lune par pénombre. Visible en Europe, Afrique, Asie, Océanie (hors Nouvelle Zélande). Le phénomène commence à 17h08 TU et finit à 21h12 TU. Détails sur le site de la NASA.

Les éclipses par pénombre sont peu spectaculaires par rapport à une partielle ou totale. Le disque lunaire apparaîtra juste plus sombre sur l'un de ses cotés.

le 12 à 04:31 pas observable

Conjonction Mercure-Saturne, distance minimale géocentrique de 2° 9h08 TU. Inobservable en raison de la proximité du Soleil.

le 23 à 02:41 a la lunette

Occultation de Jupiter par la Lune. Théoriquement observable dans une bande allant de Madagascar jusque dans l'océan pacifique après être passé dans l'océan indien notamment La Réunion, Île Maurice, les Kerguelen, le sud de l'Australie, la Nouvelle Calédonie et la Nouvelle Zélande. Voir carte du site PGJ.

  • À Madagascar, le phénomène est déjà en cours au lever de la Lune. Seul l'émersion est donc visible et se produit bas sur l'horizon. Vu depuis Antananarivo, l'émersion a lieu à 1h29 TU (4h29 locale).
  • À La Réunion, l'immersion a lieu vers 0h34 TU (4h34 locale) et l'émersion à 1h30 TU (5h30 locale). Attention l'immersion se produit à seulement 2,5° de hauteur sur l'horizon.
  • Pour l'île Maurice la situation est la même qu'à la Réunion décalé avec une minute de différence.
  • Pour les îles Kerguelen l'immersion a lieu à 1h21 TU (6h21 locale) et l'émersion à 2h02 TU (7h02 locale). Attention pour ce lieu et tous ceux qui vont suivre le phénomène a lieu de jour. Le Soleil n'est qu'à 20° du phénomène et il est donc nécessaire d'accorder une grande prudence à éviter tout risque de vision directe de l'astre du jour. Sa lumière très intense vue dans l'instrument vous rendrait définitivement aveugle.
  • À Sydney l'immersion a lieu à 3h11 TU (14h11 locale) et l'émersion à 4h24 TU (15h24 locale). Même remarque de précédemment en ce qui concerne l'observation de jour.
  • En Nouvelle Calédonie l'immersion a lieu à 3h50 TU (14h50 locale) et l'émersion à 4h44 TU (15h44 locale). Même remarque de précédemment en ce qui concerne l'observation de jour.
  • En Nouvelle Zélande l'immersion a lieu à 3h28 TU (16h28 locale) et l'émersion à 4h24 (17h24 locale). Les heures sont données pour Wellington et peuvent varier de quelques minutes selon le lieu d'observation. Même remarque de précédemment en ce qui concerne l'observation de jour.

le 27 à 19:24 au télescope

Conjonction Vénus-Neptune, distance minimale géocentrique de seulement 4' à 20h04 TU !
  • En France métropolitaine la conjonction peut être observée le soir du 27. À 19h30 TU (20h30 locale) les deux astres seront à 4,5' l'un de l'autre. Ils seront alors très bas sur l'horizon sud-sud-ouest, le site d'observation doit être bien dégagé.
  • Au Québec, dans les Antilles et en Guyane le phénomène a lieu de jour et lorsque les observations deviennent possibles vers 23h TU (18h locale pour le Québec, 19h locale aux Antilles françaises, 20h locale pour la Guyane) les deux astres sont à 9,5' l'un de l'autre.
  • À La Réunion et alentours, les deux astres seront plus distants : 12,5' à 16h (20h locale), éventuellement 11' à 16h35 (20h35 locale) mais plus proche de l'horizon.
  • Le phénomène n'est pas observable depuis la Nouvelle Calédonie.

Dans tous les cas la différence de luminosité entre Vénus de magnitude -4 et Neptune de magnitude 8 peut rendre l'observation délicate.

Document Astro5000