Éphémérides - Février 2019

Important : Toutes les heures sont données en temps universel !
Pour le fuseau horaire de la France métropolitaine ajouter 1 heure pour trouver l'heure légale d'hiver et 2 heures pour l'heure d'été.

le ciel de Février 2019
Carte du ciel du 15 à 22h vu depuis la France métropolitaine

Indication de visibilité : Non observable Très difficile Difficile Moyen Facile Objet dans des conditions optimales. Cette indication est faite en comparaison avec l'observabilité générale de l'astre, Pluton restera très très faible même si il y a indiqué "conditions optimales". De plus Mercure ce déplace énormément en cours de mois.

Sauf avis contraire lorsque il est écrit "le matin" il s'ajit de la péroide peu avant le lever de Soleil et "le soir" la période peu après son coucher.

Mercure

n'est pas visible sauf en toute fin de mois le soir pour les observateurs de l'hémisphère nord. L'élongation reste faible mais la déclinaison de la planète est suffisamment supérieure à celle du Soleil pour l'éloigner un peu de l'horizon.

Vénus

est visible le matin mais sa hauteur sur l'horizon décroît pour les observateurs situés dans l'hémisphère nord.

Lune


Nouvelle lune
le 04 à 21:03

Premier quartier
le 12 à 22:26

Pleine lune
le 19 à 15:53

Dernier quartier
le 26 à 11:27

Mars

reste visible le soir. Son diamètre apparent ne permet aucune observation intéressante passent de 6.1" à 5.3" ce mois si.

Jupiter

commence à redevenir visible en fin de nuit.

Saturne

est, depuis l'hémisphère nord, visible le matin à partir de la moitié du mois mais trop basse sur l'horizon pour une observation correcte. Depuis l'hémisphère sud elle apparaît en fin de nuit proche de l'horizon.

Uranus

reste observable en début de nuit mais commence à être basse sur l'horizon vu depuis l'hémisphère nord.

Neptune

n'est plus observable. Passera en conjonction avec le Soleil le 7 mars.

Pluton

n'est pas observable.

Satellites de Jupiter

Satellites de jupiter
Io, Europe, Ganymède, Callisto
Satellites affichés tels que vus dans un télescope. L'Est est à droite.

Événements

le 02 à 07:05 a la lunette

Occultation de Saturne par la Lune. En France métropolitaine, seul la fin du phénomène (l'émersion) sera observable proche de l'horizon.

  • Dans l'est de la France le phénomène est observable au lever de la Lune. La hauteur sur l'horizon est très faible : moins de 5°.
  • En allant vers l'ouest le phénomène se produit de plus en plus proche de l'horizon (1° diffraction incluse pour Brest) et doit donc être considéré comme inobservable ou difficile.
  • À l'inverse dans le sud-est et en Corse la lumière de l'aube est déjà trop présente et gênera l'observation.

Dans tout les cas le Soleil se lèvera rapidement et est à seulement 30° de la Lune. Il est non seulement illusoire mais aussi dangereux de poursuivre l'observation une fois le Soleil levé, le fait de voir même un très court instant le Soleil dans un instrument d'optique entraînant des dommages irréversible à la vue. Un accident est vite arrivé.

Le phénomène est théoriquement visible dans une grande partie de l'Europe, de l'Afrique, et de l'Asie jusque dans l'ouest de la Chine (voir carte sur le site de la marine des USA). Dans la plupart de ces endroits le phénomène a lieu de jour et est donc inobservable

le 13 à 20:10 a la lunette

Conjonction Mars-Uranus, distance minimale géocentrique de 59' à 05h37 TU.

le 18 à 13:53 a l'oeil nu

Conjonction Vénus-Saturne, distance minimale géocentrique de 1° 5' à 12h18 TU. Éventuellement à voir le matin du 18 environ 1 heure avant le lever du Soleil. Bas sur l'horizon pour les observateurs situés dans l'hémisphère nord hors tropiques.

le 27 à 14:16 a l'oeil nu

Conjonction Lune-Jupiter, distance minimale géocentrique de 2,3° à 14h54 TU.

  • Depuis la France métropolitaine les deux astres sont à observer le matin du 27. Ils apparaîtront alors à 5° l'un de l'autre ce qui est peu intéressant.
  • Depuis le Québec et les Antilles le phénomène est à observer le matin du 27. Les deux astres apparaîtront bien plus proches l'un de l'autre, entre 2,5° à 3° environ.
  • Depuis la Réunion il est possible de voir la Lune et Jupiter à environ 7° et 6° en fin de nuit les 27 et 28. Peu intéressant.

Document Astro5000