Éphémérides - Décembre 2020

Important : Toutes les heures sont données en temps universel !
Pour le fuseau horaire de la France métropolitaine ajouter 1 heure pour trouver l'heure légale d'hiver et 2 heures pour l'heure d'été.

le ciel de Décembre 2020
Carte du ciel du 15 à 22h vu depuis la France métropolitaine

Indication de visibilité : Non observable Très difficile Difficile Moyen Facile Objet dans des conditions optimales. Cette indication est faite en comparaison avec l'observabilité générale de l'astre, Pluton restera très très faible même si il y a indiqué "conditions optimales". De plus Mercure ce déplace énormément en cours de mois.

Sauf avis contraire lorsque il est écrit "le matin" il s'ajit de la péroide peu avant le lever de Soleil et "le soir" la période peu après son coucher.

Mercure

n'est pas visible. En conjonction supérieure le 14.

Vénus

reste visible le matin mais de plus en plus basse sur l'horizon. Elle apparaît en phase quasiment pleine passant de 89% à 94% d'illumination au cours du mois.

Lune


Dernier quartier
le 08 à 00:36

Nouvelle lune
le 14 à 16:16

Premier quartier
le 21 à 23:41

Pleine lune
le 30 à 03:28

Mars

est facilement visible jusqu'en milieu de nuit. Par contre elle s'est bien éloignée de la Terre puisque son diamètre apparent passe de 14,6" à 10,4"

Vesta

est visible en fin de nuit dans le sud-est de la constellation du Lion. Elle aura une magnitude de 7,8 en début de mois et 7,3 à la fin. Le 19 elle passe à environ 40' de l'étoile ι Leo (m : 4).

Cérès

est toujours visible dans le sud de la constellation du Verseau. Sa magnitude va de 9,0 à 9,2 au cours du mois. Le 02/01/2020 elle paraîtra très près de NGC 7492, un amas globulaire de magnitude 11,5.

Jupiter

se couche maintenant vraiment tôt le soir. Visible peu après le coucher du Soleil mais une observation sera décevante.

Saturne

est très proche de Jupiter avec laquelle elle est en conjonction très serrée le 21 !

Uranus

est visible le soir et jusqu'à quelques heures après le milieu de nuit.

Neptune

est observable en début de nuit.

Satellites de Jupiter

Satellites de jupiter
Io, Europe, Ganymède, Callisto
Satellites affichés tels que vus dans un télescope. L'Est est à droite.

Événements

le 12 à 20:39 a l'oeil nu

Conjonction Lune-Vénus. Distance minimale géocentrique de 45' à 21h06 UTC. Ceci est une occultation dans ouest des USA, l'ouest du Canada, une bonne partie océan pacifique nord jusque dans l'extrême est de la Russie mais pas au Japon.
  • Depuis la France métropolitaine le phénomène n'est pas intéressant. Le mieux qui soit possible de voir est le 12 vers 6h UTC (7h du matin local) où les deux astres sont séparés de 7° 50'. Aussi le lendemain à 6h30 UTC (7h30 local) où la séparation sera de 6° mais plus dans la lumière de l'aurore.
  • Depuis le Québec vous pouvez voir les deux astres proches l'un de l'autre le matin du 12 à 11h30 UTC (6h30 local). La séparation sera alors de 4° 40'.
  • Depuis les Antilles françaises et la Guyane le phénomène n'est pas vraiment visible. Il est possible d'observer la Lune et Vénus relativement proche les matins du 12 et du 13.
  • Depuis la Réunion il est possible de voir Vénus et la Lune séparés de 3°, le matin du 13 vers 0h30 UTC (4h30 local).
  • Depuis la Nouvelle Calédonie observez le 12 vers 17h30 UTC (le matin du 13 à 4h30 local). Le Soleil se lèvera bien vite donc commencez l'observation un peu avant. Les deux astres seront séparés de 1° 50'.
Dans certains cas il pourrait être tentant d'observer de jour mais avec une élongation de 25° avec le Soleil ceci serait très risqué. Le pointage accidentel du Soleil vous rendrait définitivement aveugle. Ne prenez pas de risque et n'observez que lorsque le Soleil est couché.

le 14 à 16:13 a l'oeil nu

Éclipse totale de Soleil visible dans une zone étroite allant de l'océan Pacifique à l'océan Atlantique, passant par le Chili et l'Argentine.

L'éclipse est visible partielle dans le reste des deux pays précités ainsi qu'en Bolivie, Paraguay, Uruguay, Pérou (éclipse peu marquée), une partie de l'Antartique (peu marquée) et dans le sud de l'Équateur (très peu marquée).

Détails et horaires sur le site de la NASA.

Attention ! L'observation du Soleil nécessite l'usage d'un filtre adapté placé devant l'objectif des instruments et dans le cas d'une observation à l'œil nu une protection spéciale. Une observation sans protection adaptée peut entraîner une perte irréversible de la vue.

le 17 à 04:29 a l'oeil nu

Conjonction Lune-Jupiter. Distance minimale géocentrique de 2° 53' à 5h12 UTC.
  • Depuis la France métropolitaine ce phénomène n'est pas très intéressant et difficilement visible. Le 17 au soir vers 17h UTC (18h locale) la Lune sera à 7° à gauche des planètes Jupiter et Saturne.
  • Depuis le Québec observez le 16 vers 22h UTC (17h locale). La Lune sera à un peu plus de 6° en dessous des planètes Jupiter et Saturne.
  • Depuis les Antilles françaises et la Guyane le phénomène est observable le soir du 16 vers 22h30 UTC (18h30 local dans les Antilles et 19h30 local en Guyane) pour une séparation de 6° entre la Lune et les planètes Jupiter et Saturne.
  • Depuis la Réunion, le 16 au soir vers 16h UTC (20h locale) la distance entre la Lune et Jupiter + Saturne sera de 9°. Le 17 au soir, même heure, la Lune sera à 5,5° des deux planètes.
  • Depuis la Nouvelle Calédonie observez le 17 à 8h30 UTC (le soir du 17 à 19h30 locale). La Lune sera séparée des deux planètes par 2° 40' ce qui en fait un rapprochement Lune-Jupiter-Saturne particulièrement intéressant et rare.
Dans tous les cas la séparation Jupiter-Saturne est de 31' seulement à 4h35 UTC ! L'observation de ce phénomène est un bon essai en vue de l'observation de la conjonction Jupiter-Saturne du 21.
Ne pas tenter d'observation de jour car avec une élongation solaire de 35° le risque d'accident est bien trop grand (voir Lune-Vénus ci dessus)

le 17 à 05:18 a l'oeil nu

Conjonction Lune-Saturne. Distance minimale géocentrique de 3° 02' à 6h05 UTC. Pour son observation référez vous à la conjonction Lune-Jupiter si dessus, presque simultanée.

le 21 à 13:32 aux jumelles

Phénomène exceptionnel ! Conjonction Jupiter-Saturne. Distance minimale géocentrique de 6' à 18h21 UTC.

Observez le soir, commencez l'observation peu après le crépuscule civil. À ce moment l'observation sera encore difficile mais essayez de repérer Jupiter aux jumelles. Saturne sera tout à coté. L'usage d'une lunette est conseillée pour une meilleure observation. L'observation sera de plus en plus facile alors que le ciel devient de plus en plus sombre mais la scène se passe alors de plus en plus proche de l'horizon.

Il est probable que ce phénomène soit visible à l'œil nu toutefois le ciel sera encore très lumineux et distinguer Saturne nécessiterait d'attendre le crépuscule nautique ce qui peut poser un problème avec la hauteur des objets dans le ciel.

Si l'observation est particulièrement impressionnante le 21 il est possible de voir les deux planètes avec des séparations très faibles les soirs précédents et suivants. N'hésitez pas à être prévoyants pour éviter une déconvenue (météo, obstacle gênant) qui pourrait survenir lors d'une unique observation.

Le phénomène est visible à peu près partout dans le monde sauf près des pôles. Au nord, les astres ne décollent pas de l'horizon (ou très peu) donc désolé pour le Père Noël. Au pôle sud, c'est impossible en raison du jour permanent en cette saison. La visibilité est d'autant meilleure que l'on se rapproche de l'équateur.

Document Astro5000