Astro5000Éphémérides - Décembre 2021

Important : Toutes les heures sont données en temps universel !
Pour le fuseau horaire de la France métropolitaine ajouter 1 heure pour trouver l'heure légale d'hiver et 2 heures pour l'heure d'été.

le ciel de Décembre 2021
Carte du ciel du 15 à 22h vu depuis la France métropolitaine

Indication de visibilité : Non observable Très difficile Difficile Moyen Facile Objet dans des conditions optimales. Cette indication est faite en comparaison avec l'observabilité générale de l'astre, Pluton restera très très faible même si il y a indiqué "conditions optimales". De plus Mercure ce déplace énormément en cours de mois.

Sauf avis contraire lorsque il est écrit "le matin" il s'ajit de la péroide peu avant le lever de Soleil et "le soir" la période peu après son coucher.

Mercure

est totalement inobservable en début de mois. Il faut attendre la dernière semaine voire les derniers jours du mois pour pouvoir la voir. Elle apparaîtra alors le soir environ 40 minutes après le coucher du Soleil. Même dans ce cas cela sera difficile surtout vu depuis l'hémisphère nord.

Vénus

reste visible le soir mais se couche de plus en plus tôt. Les derniers jours du mois, elle ne sera plus observable. Durant le mois elle apparaîtra en phase de croissant de plus en plus fin.

Lune


Nouvelle lune
le 04 à 07:42

Premier quartier
le 11 à 01:35

Pleine lune
le 19 à 04:35

Dernier quartier
le 27 à 02:23

Mars

réapparaît timidement dans le ciel du matin.

Cérès

à maintenant quitté les Hyades et va en direction de l'ouest de la constellation du Taureau. Sa magnitude apparente est de 7 en début de mois et augmente progressivement jusqu'à 7,7 en fin de mois.

Pallas

est dans l'est de la constellation du Verseau. De magnitude 9,8 en début de mois, elle atteint presque 10 à la fin. Elle est peu observable.

Jupiter

apparait toujours dans le ciel du soir et reste bien visible durant tout le mois. Elle se couche toutefois de plus en plus tôt et apparaît de plus en plus basse sur l'horizon.

Saturne

devient difficile à observer car elle se couche maintenant très tôt. Observez à peu près une heure et demi après le coucher du Soleil.

Uranus

est visible du début du crépuscule astronomique jusqu'a quelques heures après minuit.

Neptune

est visible en première moitié de nuit.

Satellites de Jupiter

Satellites de jupiter
Io, Europe, Ganymède, Callisto
Satellites affichés tels que vus dans un télescope. L'est est à droite.

Événements

le 03 à 00:27 pas observable

Conjonction Lune-Mars. Distance minimale géocentrique de 39' à 0h52 UTC. C'est même une occultation théoriquement visible depuis une zone située à l'est de la Russie, en Mongolie, dans le nord-est de la Chine, en Corée, au Japon ainsi qu'une zone dans l'océan pacifique nord qui atteint presque Hawaï.

Attention avec une élongation solaire de seulement 18° le phénomène n'est généralement pas observable car dans beaucoup de cas cela se produit de jour est est trop près du Soleil pour pouvoir être observée en sécurité. En pratique cela est visible seulement depuis la Mongolie et dans une partie de la Russie. Cela sera alors visible le matin peu avant le lever du Soleil. Ne pas tenter l'observation une fois le soleil levé, cela serait trop dangereux car le risque de pointage accidentel du Soleil (et donc de se brûler les yeux et devenir aveugle) est bien réel.

le 04 à 07:33 a l'oeil nu

Éclipse totale de Soleil dont la zone de totalité est située en Antarctique.

Le phénomène est visible comme une éclipse partielle dans le sud de l'Afrique (20% au mieux) et dans l'extrême sud-est de l'Australie (au mieux 20% pour la Tasmanie).

Détails sur le site de la NASA.

Attention ! L'observation du Soleil nécessite l'usage d'un filtre adapté placé devant l'objectif des instruments et dans le cas d'une observation à l'œil nu une protection spéciale. Une observation sans protection adaptée peut entraîner une perte irréversible de la vue.

le 04 à 12:43 pas observable

Conjonction Lune-Mercure. Distance minimale géocentrique de 1' 25" à 12h42 UTC. Avec une telle séparation c'est bien sûr une occultation mais avec une élongation solaire de 3° environ son observation est impossible.

le 07 à 00:48 a l'oeil nu

Conjonction Lune-Vénus. Distance minimale géocentrique de 1° 52' à 1h08 UTC.
  • Depuis la France métropolitaine le phénomène se produit sous l'horizon. Il faut l'observer le soir du 6 environ 1h après le coucher du Soleil. Vers 17h UTC (18h locale) les deux astres seront à 6° l'un de l'autre. Visible à 5° (Lune) et 10° (Vénus) de l'horizon sud-ouest.
  • Depuis le Québec le phénomène a lieu sous l'horizon. Observez le soir du 6 après le coucher du Soleil et jusqu'au coucher de la Lune. À 22h30 UTC (17h30 locale) la séparation sera de 3° 25'.
  • Depuis les Antilles et la Guyane le phénomène se produit sous l'horizon. Observez le soir du 6 peu avant le coucher de la Lune. Le 6 à 23h30 UTC (19h30 locale pour les Antilles françaises et 20h30 pour la Guyane) les deux astres seront à 2° 50' de séparation.
  • Depuis la Réunion la conjonction se produit sous l'horizon. Il peut toutefois être observé le soir du 6. À 17h UTC (21h locale) les deux astres sont à un peu moins de 6° l'un de l'autre.
  • Depuis la Nouvelle Calédonie le phénomène a lieu de jour le 6 à 23h13 UTC (le 7 à 10h13 locale) pour une séparation de 1° 48'. Toutefois l'observation à ce moment est dangereuse en raison du Soleil qui n'est qu'à 38°. Attendez le soir : le 7 à 8h15 UTC (le 7 à 19h15) la séparation sera de 3° 45'.

le 08 à 01:48 a l'oeil nu

Conjonction Lune-Saturne. Distance minimale géocentrique de 4° 04' à 3h28 UTC.
  • Depuis la France métropolitaine cela se passe sous l'horizon. Le phénomène n'est observable que les soirs des 7 et 8 avant le coucher des astres dont il est question. Les séparations seront importantes et le phénomène peu intéressant : le 7 à 18h UTC (19h locale) la séparation sera de 8° et le 8 à 17h UTC (18h locale) elle sera de 9° !
  • Depuis le Québec la conjonction a lieu sous l'horizon. À regarder le soir du 7 avant le coucher des deux astres. Le 8 à 0h (le 7 à 19h locale) la séparation sera de 5,5°.
  • Depuis les Antilles et la Guyane les astres sont couchés durant la conjonction. Observez plutôt le soir du 7 peu avant le coucher de la Lune. Le 8 à 0h30 UTC (le 7 à 20h30 locale pour les Antilles françaises et 21h30 pour la Guyane) la Lune et Saturne apparaîtront avec une séparation de 4° 55'.
  • Depuis la Réunion le phénomène aura lieu sous l'horizon. Le 7 à 17h30 (21h30 locale) la séparation est de 7° 40'. Le phénomène est aussi visible le lendemain à 16h UTC (20h locale) pour une séparation identique.
  • Depuis la Nouvelle Calédonie la conjonction a lieu de jour le 8 à 4h17 UTC (le 8 à 15h17 locale) pour une séparation de 4° 8'. L'observation de jour est déconseillée pour des raisons de sécurité (le Soleil est à 53°) mais aussi car Saturne est de toutes façon trop faible pour pouvoir être vue dans cette situation. Observez le soir : le 8 à 8h15 UTC (le 8 à 19h15 locale) la séparation sera de 4° 20'.

le 09 à 06:10 a l'oeil nu

Conjonction Lune-Jupiter. Distance minimale géocentrique de 4° 14' à 8h49 UTC.
  • Depuis la France métropolitaine la situation est un peu la même que Lune-Saturne mais le 9 vers 17h UTC il sera tout de même possible de les voir avec une séparation de 6,5°. C'est déjà beaucoup mais moins que Lune-Saturne.
  • Depuis le Québec le phénomène a lieu sous l'horizon. Deux possibilités :
    • Observer le soir du 8, les deux astres seront séparés par 7° environ le 9 à 1h UTC (le 8 à 20h locale).
    • Observer le soir du 9, la séparation sera de 8° 40' le 9 à 22h (17h locale).
  • Depuis les Antilles et la Guyane toujours le même problème : sous l'horizon. Observez le soir du 8 avant le coucher de Lune. Le 9 à 1h UTC (le 8 à 21h locale pour les Antilles françaises et le 8 à 22h pour la Guyane) la séparation sera de 6° 50'.
  • Depuis la Réunion le phénomène se produit de peu sous l'horizon. Il est possible de voir le phénomène le soir du 9. À 16h UTC (20h locale) la séparation sera de 5° 15'.
  • Depuis la Nouvelle Calédonie le phénomène est visible au mieux avec une séparation de 3° 41' le 9 à 11h04 UTC (le 9 a 22h04 locale).

le 11 à 17:39 pas observable

Conjonction Vénus-Pluton. Distance minimale géocentrique de 3' 41" à 13h29 UTC. L'élongation de seulement 35° ne permet pas l'observation de Pluton, de magnitude 14,4. L'observation du phénomène n'est donc pas possible.

le 15 à 05:53 a la lunette

Conjonction Lune-Uranus. Distance minimale géocentrique de 1° 25' à 7h05 UTC.
  • Depuis la France métropolitaine le phénomène a lieu sous l'horizon donc il faut à nouveau concéder à observer à un moment moins favorable. Malheureusement, lorsque les objets sont encore visible, le 15 à 3h UTC (4h locale) la séparation est encore de 3° 22' ce qui est généralement beaucoup trop pour avoir les deux dans le champ d'une lunette.
  • Depuis le Québec cette conjonction est la seule de ce mois à être en théorie observable. La séparation minimale sera de 1° 47' à 8h27 UTC (3h27 locale). Cela se produira toutefois presque sur l'horizon ouest (hauteur de la Lune : 4°, Uranus : 5°). Observez environ avec une heure d'avance pour avoir la conjonction plus haut dans le ciel.
  • Depuis les Antilles et la Guyane : encore sous l'horizon. Observez le phénomène avant le coucher de la Lune. La séparation le 15 à 6h UTC (2h locale pour les Antilles françaises et 3h pour la Guyane) sera de 1° 50'.
  • Depuis la Réunion ce phénomène n'est pas observable.
  • Depuis la Nouvelle Calédonie le phénomène se produit le jour. Étant donné la magnitude d'Uranus observer dans ses conditions est absolument impossible.
L'observation de cette conjonction est dans tous les cas difficile en raison de la différence de luminosité entre Uranus et la Lune.

le 31 à 20:12 a l'oeil nu

Conjonction Lune-Mars. Distance minimale géocentrique de 55,5' à 19h52 UTC.
  • Depuis la France métropolitaine le phénomène a encore lieu sous l'horizon (décidément pas de bol !). Il faut l'observer entre 1h15 et 1h avant le lever du Soleil. Le 31 à 6h45 UTC (7h45 locale) la séparation sera de 7° 22', c'est beaucoup donc peu intéressant. L'observer de jour n'est pas possible et dangereux à cause de la proximité du Soleil.
  • Depuis le Québec la conjonction a lieu sous l'horizon. Il faut l'observer le matin du 31 environ 1h30 à 1h avant le lever du Soleil. À 11h30 UTC (6h30 locale) la séparation sera de 4° 35'.
  • Depuis les Antilles et la Guyane le phénomène se produit encore sous l'horizon. Il est possible de l'observer le matin du 31 environ 1h avant le lever du Soleil. À 9h UTC (5h locale pour les Antilles françaises et 6h pour la Guyane) les deux astres seront séparés de 5° 37'.
  • Depuis la Réunion cette conjonction a lieu sous l'horizon. Pour observer quelque chose il faut observer peu après, au moment où la Lune se lèves. Le 1 janvier vers 0h30 UTC (le 1 vers 4h30 local) les deux astres seront à 3° 40'.
  • Depuis la Nouvelle Calédonie le phénomène se produit le 31 à 18h23 (le 1 janvier à 5h23 locale). La séparation ne sera que de 32'. À ce moment là le Soleil se lèves, il est important d'observer un peu avant (environ 1h la séparation sera de 46,5') et arrêter toute observation une dizaine de minutes avant l'apparition du Soleil. Observer avec le Soleil si proche (27°) est dangereux car le voir, même accidentellement, dans un instrument d'observation rend aveugle.